AVIS ET COMMUNICATIONS

NOUVELLES UTILES POUR LES PÈLERINS

HORAIRES DU SANCTUAIRE

Le Sanctuaire est ouvert de 08h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h00. Uniquement pendant c’est horaire les services et la présence de collaborateurs sont garantis. À d’autres heures, le Sanctuaire sera comme d’habitude accessible pour les visites et la prière personnelle.
Pendant les célébrations dans toute la zone sacrée du Sanctuaire, y compris la zone du Crucifix et la Chapelle extérieure, le plus grand silence et respect sont exigés de tous ; pendant les célébrations les tournages vidéo, les selfies et les photographies sont interdits.
Toute fleur coupée ou en pot apportée en cadeau au Sanctuaire doit être laissée exclusivement dans les espaces appropriés au pied du crucifix extérieur.

EN SAVOIR PLUS

SECRÉTARIAT DU SANCTUAIRE ET RESERVATIONS DE VISITES ET/OU CELEBRATIONS

Le secrétariat du Sanctuaire (situé à côté du magasin) est ouvert uniquement le matin du lundi au jeudi, de 08h30 à 12h30 ; et le vendredi de 14h00 à 18h00.

* toutes les visites ou pèlerinages de groupes organisés, tant jours de fête qu’en semaine, doivent toujours être communiqués et réservés en temps utile au Secrétariat du Sanctuaire; les réservations doivent être faites exclusivement par e-mail à l’adresse suivante : pellegrinaggi@rosamisticafontanelle.it.

 ** Les célébrations liées aux pèlerinages (Eucharistie, Liturgies, etc.), ne sont possibles que le matin aux horaires suivants : 08h30 ; 09h30 ; 10h30 ; 11h30. L’après-midi, les pèlerinages éventuels, aussi s’ils sont accompagnés d’un guide spirituel et d’un prêtre, peuvent participer aux liturgies propres au Sanctuaire et les prêtres peuvent concélébrer ; d’autres fonctions telles que processions, chapelets et veillées, doivent toujours être convenues à temps, au moment de la réservation. Toute exception doit être faite exclusivement auprès du Recteur du Sanctuaire ou du Vice-Recteur.

*** Le responsable du Groupe (de préférence un prêtre ou un religieux ou religieuse) doit assumer personnellement la responsabilité de faire connaître ses pèlerins et de faire respecter les règles de la vie liturgique du Sanctuaire qui y sont décrites. 

ACCÈS AU BASSIN

Sauf indication contraire du diocèse à ce sujet, à partir du 1er novembre 2021 l’accès au bassin  est possible tous les jours de 08h30 à 12h30 ; de 14h30 à 18h30. Pendant les célébrations eucharistiques ou d’autres liturgies et pendant la nuit, le bassin reste fermé.

Le bassin est fermé 10 minutes avant le début de chaque célébration au Sanctuaire et est rouvert à la fin des célébrations.

Entrez dans le bassin à pieds nus, en silence ou en prière personnelle silencieuse. Il est toujours INTERDIT de prendre des vidéos, des selfies ou des photos en accédant à le bassin.

Les groupes de pèlerins ou les familles nombreuses sont priés de respecter les règles particulières d’accès à la piscine qui y sont affichées.

L’eau ne peut être puisée qu’aux fontaines spéciales à la sortie du Sanctuaire et non au bassin ou à la source à l’intérieur du Sanctuaire.

 

SACREMENT DE RÉCONCILIATION

Un prêtre est disponible du lundi au samedi, une heure avant la messe de l’après-midi. Les jours festifs, un ou plusieurs prêtres sont disponibles de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00. (En hiver, les horaires de l’après-midi sont de 15h00 à 16h00 en semaine et le dimanche de 15h00 à 17h00). 

 

INTENTIONS POUR LES SAINTES MESSES

Conformément à la pratique des sanctuaires diocésains, nationaux et internationaux, à partir du 1er janvier 2022 lors de la célébration de l’Eucharistie, pour laquelle la célébration est de toute façon appliquée, les noms des fidèles décédés ne seront plus annoncés. L’enregistrement des intentions n’est possible qu’auprès du magasin du Sanctuaire. L’offrande est gratuite. Le Sanctuaire s’engage à célébrer les intentions qui lui sont confiées dans un délai d’un an. Tout excédent d’offrandes pour la charité ecclésiastique et l’esprit missionnaire sera donné aux prêtres ou missionnaires en difficulté.

LA BOUTIQUE D’OBJETS SACRÉS  DU SANCTUAIRE

La boutique du Sanctuaire est ouverte tous les jours de 09h00 à 12h00 et de 14h30 à 17h30. Le lundi matin la boutique est fermée.

Veuillez noter que la boutique demeure FERMÉE durant les célébrations.

ACCÈS AU BASSIN

Sauf indication contraire du diocèse à ce sujet, à partir du 1er novembre 2021 l’accès au bassin  est possible tous les jours de 08h30 à 12h30 ; de 14h30 à 18h30.

Pendant les célébrations eucharistiques ou d’autres liturgies et pendant la nuit, le bassin reste fermé.

EN SAVOIR PLUS

Entrez dans le bassin à pieds nus, en silence ou en prière personnelle silencieuse. Il est toujours INTERDIT de prendre des vidéos, des selfies ou des photos en accédant à le bassin.

Les groupes de pèlerins ou les familles nombreuses sont priés de respecter les règles particulières d’accès à la piscine qui y sont affichées.

L’eau ne peut être puisée qu’aux fontaines spéciales à la sortie du Sanctuaire et non au bassin ou à la source à l’intérieur du Sanctuaire.

AVIS IMPORTANT

Avis important pour les prêtres, religieux, et laïcs responsables des pèlerinages à « Fontanelle » de Montichiari.

PRÉCISIONS IMPORTANTES SUR LE CULTE MARIAL AUPRÈS DE FONTANELLE DE MONTICHIARI

Depuis quelque temps, les dévots de Rosa Mystica de différentes parties du monde nous signalent des mesures disciplinaires par leurs évêques concernant la dévotion vers Maria Rosa Mystica. Nous recevons aussi des lettres des fidèles préoccupés par la façon dont ces interventions sont réparties à d’autres diocèses, parfois de manière imprécise ou partielle, parfois au détriment des méthodes et des intentions véritables avec lesquelles le culte est vécu et pratiqué auprès de Fontanelle.

EN SAVOIR PLUS

Nous tenons donc à offrir quelques précisions importantes sur la reconnaissance et la réglementation de la dévotion mariale dans la localité de FONTANELLE de Montichiari, afin de clarifier les doutes et de rasséréner les âmes. Il convient de se rappeler qu’une grande partie de l’information que nous donnons ci-dessous, date depuis déjà longtemps dans le site officiel de la Fondation de culte et de religion Rosa Mystica Fontanelle, et que ces informations sont les mêmes, que nous donnons au nom de l’Évêque de Brescia aux Évêques et aux Ordinaires locaux quand nous sommes directement consultés pour des précisions officielles.

1. L’évêque de Brescia, ayant pris note des contributions apportées par ses prédécesseurs et des instructions données par le Saint-Siège, ainsi que de la lettre récente à l’Évêque de Brescia par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi du 13 novembre 2012, par un Directoire spécifique, publié par un décret au 15 juillet 2013, a décrété le culte marial à Fontanelles, afin de fournir une assistance appropriée aux pèlerins venant à cet endroit de différentes parties de l’Italie et de l’étranger. Le culte avait déjà été admis et réglementé, en accord avec la Congrégation pour le culte divin et des Sacrements par Mgr. Giulio Sanguineti avec un Directoire précédent de 2001, après quelques interventions plus restrictives de l’évêque Foresti, en 1984 et en 1997 et l’évêque Morstabilini en 1968.

 

2. Selon les informations du Directoire en vigueur, dans la localité de Fontanelle, un culte marial et baptismal est actuellement promu sous la supervision directe de l’Évêque diocésain, sans référence aux apparitions, messages, ou d’autres phénomènes de nature surnaturelle présumée, liés à la personne de Mlle. Pierina Gilli. Rappelons-nous que l’Église, à propos des soi-disant apparitions ou d’autres phénomènes extraordinaires à Fontanelle, a exprimé la formule technique « non constate de supernaturalité », c.à.d. « le caractère surnaturel des apparitions n’était pas établi » manifestant ainsi un avis de caractère suspensif et prudent de la part de l’autorité ecclésiastique, en attendant la vérification ultérieure du phénomène et les doutes liés à sa complexité.

3. Comme on peut le constater de la lecture du Directoire, l’évêque de Brescia ne demande pas aux fidèles – comme ni les évêques précédents ne l’avaient jamais demandé – d’enlever des statues, des images, des plaques votives ou des autels dédiés à Maria Rosa Mystica ni à Fontanelle, ni dans les églises paroissiales ou dans des chapelles privées. Cette image de Marie avec les trois roses, qui, selon les informations disponibles, n’existait pas dans le diocèse ou en Italie avant les événements de Montichiari est maintenant largement répandue et vénérée dans le monde entier; à Fontanelles et dans la paroisse de Montichiari, la statue de Maria Rosa Mystica est exposée pendant de nombreuses années. Dans le culte sont valorisés soit l’appellation Loretaine de « Rosa Mystica » soit le sens de dévotion des « Trois Roses », liées à « la prière – la pénitence – le sacrifice », qui représentent les trois coordonnées traditionnelles de la spiritualité chrétienne.

4. La tâche de la Fondation de culte et de religion Rosa Mystica Fontanelle, fondée par l’évêque de Brescia en 2014, en particulier à la lumière de nombreux fruits de conversion et de guérisons spirituelles et physiques, qui nous sont continuellement signalés, est aussi de poursuivre un travail d’étude et d’approfondissement sur ce qui est arrivé à la paroisse de Montichiari et à Fontanelle ainsi que de la documentation concernant les événements historiques et spirituels de Pierina Gilli, la voyante présumée, morte en 1991, sujet d’une enquête sommaire diocésaine en 1947-1948.

Cette phase d’étude complexe et renouvelée est actuellement menée dans le Diocèse de Brescia, en étroit accord et sur l’ordre explicite de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi : récemment, une intégration majeure du matériel d’enquête est déjà en possession de la même Congrégation, matériel qui jusqu’à présent n’a pas été à la disponibilité du Dicastère romain.

En même temps, sur l’initiative autonome de l’Association Culturelle de Recherche et d’Études de Milan (Ares), le journal de la voyante présumée a été publié dans les journaux, accompagnés d’autres sources historiques importantes et opinions autorisées, y compris les jugements posthumes du bibliste, Mgr. Enrico Galbiati et du mariologue, Père Stefano de Fis.

Ces contributions pourront utilement enrichir un chemin apportant toutes les lumières sur l’origine historique et sur les sources d’un phénomène de culte et de dévotion mariale si imposant, qui traverse depuis longtemps les frontières diocésaines et nationales.

 

Mgr. Marco Alba

Délégué Épiscopal